Quel est le rôle de l’agent immobilier ?

Lorsque l’on souhaite vendre, acheter ou louer un bien immobilier, on fait appel aux services d’un agent immobilier. Ce dernier est devenu incontournable. En effet, il permet aux propriétaires, aux vendeurs et aux acheteurs de se rencontrer, et d’échanger les appartements ou maisons.

De plus, il centralise toutes les informations immobilières de sa ville ou de sa région pour les mettre à la disposition de ses clients. Quelles sont les principales fonctions d’un agent immobilier ? Quelles obligations a-t-il vis-à-vis de ses clients qu’ils soient vendeurs ou acheteurs ? Quelles sont ses principales missions ? Pourquoi faire appel à ses services ? Nous allons faire la lumière sur cette activité.

Quel est le rôle d’un agent immobilier ?

Un agent immobilier est considéré comme un mandataire de vente. Ce qui veut dire qu’il peut au nom de son client agir pour son compte. Le client qu’il soit un vendeur, un acheteur ou un bailleur, lui délègue la responsabilité d’agir à son nom.

L’agent immobilier a pour rôle de mettre en relation la personne qui veut louer ou acheter à la personne qui veut vendre ou qui veut faire louer son bien. Il est un intermédiaire. Il fait visiter le bien au demandeur, négocie avec lui sur les prix et rend compte au propriétaire. Si les deux sont en accord, il s’assure que la vente est conclue ou que le contrat de bail est signé. Si ma maison ne se vend pas, l’agent immobilier sera le professionnel le plus adéquat pour estimer mon bien au vrai prix du marché, pour mettre en avant ses qualités et gommer ses défauts.

Son rôle ne se limite pas seulement à mettre le vendeur et l’acheteur en contact. Il est par ailleurs chargé de conseiller son client. Si la personne souhaite vendre son bien, il lui propose un prix en fonction des tendances du marché. Il peut également le conseiller de faire des travaux avant de mettre en vente afin d’obtenir un meilleur prix. Il peut également lui donner des conseils sur les différentes démarches administratives ou juridiques. Si la personne souhaite louer ou acheter un espace, il doit le conseiller sur le meilleur bien à acquérir en fonction de son budget.

Un agent immobilier est tenu d’être honnête envers les deux parties. Particulièrement envers l’acheteur ou le futur locataire. Si le bien qu’il lui propose a des défauts, s’il y a des travaux à faire, il doit le tenir au courant.

Rôle d'un agent immobilier

Quelles sont les missions d’un agent immobilier ?

Les missions d’un agent immobilier sont nombreuses. Avant tout, il doit faire un travail de contrôle et de vérification.

  • Il doit veiller à ce que les deux identités des deux parties soient contrôlées et vérifiées.
  • Il s’assure que celui qui veut vendre ou faire louer un bien immobilier dispose d’un titre de propriété dans les règles. Au cas où le bien appartient à plusieurs personnes comme dans le cadre d’un héritage, il doit s’assurer que toutes les parties ont d’accord pour cette opération.
  • Il doit pouvoir donner toutes les caractéristiques du bien qu’on lui a confié. Qu’il s’agisse de la superficie du bien, de ses dimensions, des travaux à prévoir… Il peut se faire aider d’un professionnel pour déterminer si le client qui souhaite vendre ne lui a pas caché des défauts dans le bien.
  • Il est tenu d’informer le vendeur ou le futur locataire de tous les vices que comporte le bien immobilier.
  • Avant de conclure le bail ou la vente d’un bien, il doit s’assurer que l’acquéreur est solvable.

Quelles sont les obligations d’un agent immobilier ?

Sur la question de sa rémunération ou de ses commissions, il doit être totalement transparent. La grille tarifaire doit être visible dans ses locaux. Il ne doit pas avoir de frais cachés. Ceci pour répondre aux règles du Code de la consommation et à l’arrêté de juin 1990 sur la publicité des prix.

Bon à savoir : un agent immobilier peut être rémunéré de trois façons. Il peut être payé à la commission une fois que le contrat a été signé. Il peut également percevoir un salaire fixe auquel s’ajoutent des commissions. Enfin, il peut recevoir une somme en avance sur sa commission bien avant de conclure un contrat.

En conclusion

Un agent immobilier doit avoir plusieurs qualités afin de jouer pleinement son rôle. Il doit être à la fois un bon commercial, un bon négociateur et surtout avoir une relation avec ses clients. Dans le domaine de l’immobilier, il joue un rôle important. Il connait parfaitement le marché, il sait quels sont les prix pratiqués, quel est le meilleur moment pour vendre ou acheter.

L’agent immobilier a pour rôle de vendre, d’acheter ou de faire louer un bien immobilier. Il met en relation les vendeurs ou propriétaires. Il a également le devoir de négocier pour ses clients. Il les conseille sur les procédures et durant tout le processus de vente ou de bail. Et il s’assure que toutes les conditions sont réunies afin que les deux parties soient satisfaites après la signature du contrat.

À qui faire appel pour obtenir de bons conseils en stratégie d’investissement ?

En matière de gestion de patrimoine et, a fortiori de fortune, il est nécessaire de faire appel à un professionnel du secteur. En effet, il est à même de prendre en compte les enjeux juridiques, fiscaux, financiers, sociaux, et extra-financiers pour vous conseiller au mieux, et établir une stratégie d’investissement cohérente en phase avec vos objectifs.

Le conseil peut voir et anticiper sur les problèmes auxquels votre entreprise ou fortune peut être confrontée. Mais, concrètement, qui peut donner du conseil en stratégie d’investissement ? Parlons-en !

A qui faire appel pour des conseils en stratégie d'investissement ?

Les conseillers de gestion en patrimoine (CGP)

Ce sont des individus formés et habilités, dont le métier est de vous conseiller sur la gestion de votre argent et plus globalement, de votre patrimoine. D’ailleurs, la majorité des CGP sont également des Conseillers en Investissements Financiers.

Le métier de conseiller en gestion de patrimoine (CGP) peut parfois être assimilé à celui d’un simple conseiller immobilier. Or les services proposés par l’un et l’autre sont bien différents. Le CGP s’intéresse à l’ensemble des actifs dont jouissent ses clients, de la propriété foncière aux droits d’auteur, en passant par les objets d’art.

Dès lors, recourir aux conseils d’un CGP apparaît comme une solution viable pour gérer efficacement son patrimoine et le faire fructifier notamment par des investissements.

Rôle du CGP

Le rôle d’un CGP est de conseiller ses clients dans leurs investissements et les choix relatifs à leur patrimoine. Il leur propose des dispositifs, des placements financiers et des idées. C’est lui qui est mieux placé pour déterminer quels produits financiers seront les mieux adaptés aux besoins de chacun.

Grâce à ses connaissances dans les domaines de la banque, finance, marché immobilier ou encore du droit, le CGP dispose des notions de comptabilité et de gestion, de marketing ou encore de négociations bienvenues, lorsqu’on veut investir.

Le CGP est donc bien indiqué pour vous aider à définir une stratégie d’investissement car ses missions se résument en 3 étapes essentielles : effectuer votre bilan patrimonial, dresser votre profil d’investisseur et enfin, rechercher les placements et les investissements les mieux adaptés.

Les statuts des CGP

Les CGP n’ont pas le même statut. Certains sont rémunérés par les honoraires que vous leurs versez pour leurs conseils, d’autres par leur salaire. On distingue ainsi :

  • Les indépendants qui exercent leur activité de façon libérale,
  • Les courtiers en assurance,
  • Les CGP salariés exerçant au sein d’un établissement financier (banque, société d’assurance),
  • Les notaires ou experts-comptables exerçant une activité de CGP en complément de leur activité principale.

Le conseiller en investissement financiers (CIF)

Un CIF est un professionnel des placements financiers dont le métier est de vous donner des conseils sur la façon de placer votre argent. C’est un conseiller plus spécialisé que les CGP auquel vous pouvez faire recours pour une stratégie d’investissement dans le domaine financier notamment en bourse.

Activités du CIF

Un CIF est chargé de prodiguer à ses clients des conseils sur les actions, obligations et autres instruments financiers. Ses activités se résument au conseil en investissement, au conseil sur la réalisation de services d’investissement (par exemple : réception-transmission d’ordres, exécution d’ordres) et au conseil sur la réalisation d’opérations sur biens divers (par exemple : sous certaines conditions, la souscription d’œuvres d’art, de panneaux solaires, etc.).

Statut du CIF

Contrôlé par l’AMF (Autorité des Marchés Financiers), un CIF fiable doit effectivement être enregistré auprès de l’ORIAS (Organisme pour le registre des intermédiaires en assurance).

Aussi, le CIF peut, comme le CGP, être indépendant ou non. Mais il reste un conseiller de choix dans la création de votre portefeuille et les stratégies d’investissement.

Les conseillers bancaires

Ce sont les premiers experts à qui l’on pense très souvent lorsqu’on a besoin de conseil en stratégie d’investissement. Chose un peu normale ! En effet, votre banque vous est certainement familière, et vous y avez sûrement l’occasion d’échanger en tête en tête avec votre banquier.

Contrairement aux autres conseillers, le banquier ne vous proposera que des produits et solutions commercialisées par la banque : des placements avec des commissions pour lui à la clé par exemple !

C’est à cela que servent ces conseillers clientèles qui se trouvent en banque. Toutefois, entourez-vous de beaucoup de précautions car en dehors de ce qu’ils vous proposent, il existe des solutions qui vous correspondraient peut-être bien plus ailleurs.

Les conseillers en investissement immobilier

Le conseiller en investissement immobilier est un professionnel chargé d’accompagner les investisseurs privés ou non dans les placements. C’est un métier qui peut être uniquement exercé au sein d’une société ou d’une association à but non lucratif.

Ce conseiller vous aide à effectuer un achat adapté à vos besoins, à votre budget et à la hauteur de vos ambitions. Il peut faire des calculs financiers permettant de déterminer la rentabilité d’un investissement. Finalement, il se positionne comme un véritable conseiller en stratégie de gestion de votre patrimoine immobilier. Il vous aide à effectuer le meilleur investissement possible.

Les compétences du conseiller en Investissement immobilier

Le conseiller en investissement immobilier est un chargé d’analyser les besoins des clients, de proposer les différentes solutions : d’investissement dans l’immobilier, d’acquisition dans le neuf ou l’ancien, et les dispositifs de défiscalisation (immobilier direct) ou de la pierre papier. Un investissement dans l’immobilier étant un investissement tangible qui ne dépend pas des marchés financiers.

Son statut

Rassurez-vous au préalable que ce professionnel à qui vous allez demander conseil dispose :

  • D’une carte professionnelle délivrée par la Chambre de commerce et de l’industrie ;
  • Des différentes accréditations ;
  • D’une garantie financière délivrée par une organisation professionnelle de conseil en investissement immobilier ou par un établissement bancaire.